Un lapin bloggeur

Grotte Cova Bastera, Villefranche-de-Conflent (66)

La préhisto-grotte Cova Bastera est située à Villefranche-de-Conflent.

 

Grotte fortifiée

 

A VOIR : Le système des fortifications.

A SAVOIR : Suite au rattachement par traité du Roussillon Catalan à la France, Vauban à beaucoup œuvré dans le département notamment à Collioure, au Perthus sur le fort  de Bellegarde, à Mont Louis (voir article), à Prats de Mollo, à Perpignan… On lui doit également les nombreux travaux de fortification des remparts de Villefranche-de-Conflent.

A RETENIR : Vauban est un des plus grands ingénieurs de l’histoire de France et son système de défense est encore considéré par les spécialistes comme un modèle du genre.

 

Vauban, on le sait, est un grand personnage de l’histoire de France. De France, j’ai bien dit, car les Catalans ont ou avaient sur le sujet un point de vue différent. En 1659, on s’en souvient, le Roussillon, donc la Catalogne Nord est rattaché à la France. Mais Louis XIV doit faire face à la farouche résistance dans tout le département. De plus, la frontière avec l’Espagne est proche et même si Louis XIV vient d’épouser l’infante d’Espagne Marie-Thérèse, on ne sait jamais… D’ailleurs, la guerre avec l’Espagne va reprendre un peu moins de dix ans plus tard et Louis XIV décide de dépêcher sur place son meilleur architecte en matière de fortification : Sébastien le Presle de Vauban (dit Vauban) (1633-1707). Grand stratège militaire et ingénieur génial, il va mettre en œuvre différents systèmes de défense dans le Roussillon, soit en renforçant l’existant, comme à Collioure, soit en construisant une forteresse de toutes pièces comme à Mont Louis. Il va faire réaliser divers travaux dans et autour de Villefranche-de-Conflent, dont l’aménagement du grand escalier de la Cova Bastera et de la casemate à canons, destinée à contrôler l’accès de la vallée. À noter qu’il s’écoula trente-trois ans entre le projet et sa réalisation et que les travaux furent achevés l’année même de la mort de Vauban.

 

Grotte de Vie 


A VOIR : La reconstitution d’un habitat ainsi qu’une chasse à l’ours

A SAVOIR : Dans les grottes, la température est constante, elles constituent un abri naturel.

A RETENIR : Les hommes préhistoriques étaient à même de comprendre et d’assurer les bases de leur survie.

 

La Cova Bastera est d’un accès facile via la route nationale N116. Cette entrée ouvre sur des galerie naturellement larges, donc agréables à vivre. Elles se sont formées pendant l’époque glaciaire, période qui a duré sur Terre 2 millions d’années. Elles étaient la résurgence du réseau de Fuilla-les-Canalettes, c’est-à-dire que c’est par là qu’une partie de la rivière souterraine se déversait. Cette cavité était connue des hommes depuis l’âge du renne, aussi appelé Paléolithique Supérieur ou âge de la Pierre taillée. Pour attester cette affirmation, il existe des traces remarquées par les archéologues : des bâtonnets tracés à l’ocre rouge ou des projections d’argiles sur les parois. En revanche, les occupations humaines successives ont malheureusement effacé tout autre vestige de ces temps reculés.

 

Grotte jurassic

 

A VOIR : Les dinosaures les plus connus dans un cadre naturel.

A SAVOIR : Quand les grottes se sont creusées, il y a 5 millions d’années, les dinosaures avaient disparu depuis 60 millions d’années

A RETENIR : On ne sait toujours pas comment les dinosaures ont disparu de notre planète. À l’époque, l’être humain n’existait pas puisque le premier, l’Homo Erectus, date de moins de trois millions d’années.

 

Les dinosaures ont disparu de notre planète au Crétacé, juste avant l’apparition des mammifères, il y a environ 65 millions d’années. Ils ont vécu sur Terre plus de 120 millions d’années, c’est-à-dire pour l’instant 60 fois plus longtemps que les hominidés qui eux n’arrivent qu’il y a 2,5 millions d’années.

Leur taille était très variable, les plus petits étaient de la taille d’un poulet. Certains étaient herbivores comme l’iguanodon, d’autres carnivores comme le célèbre tyrannosaure. La question de leur extinction n’est toujours pas résolue, la théorie la plus courante est celle de l’astéroïde heurtant la Terre. La violence du choc aurait soulevé tant de poussière que l’atmosphère serait devenue irrespirable et que le ciel se serait obscurci. Ceci aurait provoqué la mort de la plupart des plantes et des animaux vivants sur Terre. Ces grottes, ne datant « seulement » de 40 millions d’années, il est certain qu’aucun dinosaure n’y a trouvé refuge mais cela n’exclut pas qu’il n’y en ait pas eu dans cette région. En effet, à Espéraza (11) ,’est pas très loin, à peine plus d’une centaine de kilomètres et on y  a fait des découvertes extraordinaires en matière de dinosaures. 

 

TEXTES TIRES DU GUIDE DES GROTTES

 

Reconstitution d'un camp archéologique

Vieux gours, ruine du temps qui passe ...

Projection d'argile sur une paroi de la grotte

Chasse à l'ours.

Reconstitution d'un camp

Canon

Oeufs de dinosaure

Meutrière

Os retrouvés lors de la découverte de la grotte

Tyrannosaure

Chauve-souris

Vestiges de l'habitation de l'homme à l'ère préhistorique

Hedaphosaure



17/07/2011
6 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres